Habassou fête ses 13 ans chez Vision du Monde

Habassou est Directrice du Service des programmes chez Vision du Monde. À l’occasion de son treizième anniversaire au sein de notre association, elle nous partage son expérience et les moments forts de son parcours professionnel.

 

Le 12 décembre 2018, tu as fêté tes 13 ans chez Vision du Monde. Bon anniversaire ! 😊 Peux-tu retracer ton parcours chez nous ?

Mon parcours chez Vision du Monde est plein de rebondissements. J’ai l’impression qu’il était écrit que j’allais passer un petit bout de temps ici.

Tout a commencé lorsque j’ai répondu à une annonce publiée sur le site de Coordination Sud. C’était en avril 2005, l’association Vision du Monde, en France, était toute jeune : le premier programme de parrainage venait tout juste de voir le jour à Mabo, au Sénégal.  Nous étions deux candidates pour le poste mais je n’ai pas été retenue : les résultats de mes tests de personnalité signalaient que j’étais angoissée. En réalité, je le suis toujours un peu. Mais ma persévérance a pris le dessus et j’ai à nouveau déposé ma candidature pour le poste d’assistante administrative en novembre 2005. Cette fois-ci fut la bonne !

Nous étions alors 3 salariées : la directrice, la responsable parrainage et moi. Elles ne travaillent plus chez Vision du Monde mais sont devenues des amies.

J’ai très vite évolué au sein de l’association passant d’un mi-temps à un temps complet. Je suis devenue Chargée de Parrainage, puis Responsable du Service Relation Donateurs, et enfin Responsable du Service des Programmes. Aujourd’hui nous sommes une petite trentaine de salariés… L’association a tellement évolué en 10 ans !

 

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton poste actuel ?

J’aime voir la finalité de tout ce que nous entreprenons, pouvoir constater, jour après jour, l’impact de nos programmes sur les conditions de vie des enfants. C’est pour moi une chance incroyable de pouvoir me dire que je contribue chaque jour à un changement positif dans la vie de certains enfants. Alors bien entendu, nous ne changeons pas la face du monde en un jour, mais nous essayons de le faire « une vie à la fois ».

Qu’est-ce qui te fait te lever le matin ?

J’aime avoir un lien direct avec nos équipes sur le terrain, les communautés, les enfants et leur famille. Au quotidien, c’est agréable de partager des discussions et des fous rires avec mes collègues.

 

Qu’est-ce qui te donne envie de rester chez Vision du Monde ?

Encore une fois, un peu de tout ça. Mais c’est surtout l’impression d’être utile, d’être à ma place, et d’avoir le sentiment que j’ai encore quelque chose à apporter. Quand ce sentiment s’évanouira, il sera sûrement le temps pour moi de partir.

 

Quels sont les voyages terrain que tu as faits depuis ton arrivée ?

J’ai quasiment visité tous nos programmes de parrainage. Il me manque encore le programme de Nazirpur au Bangladesh et je pars en Arménie dans quelques jours.

Visuel témoignage Habassou (1)

 

Une anecdote terrain à nous partager ?

À chacun de mes voyages sur le terrain, j’emporte avec moi un petit sac à dos en toile avec le logo de Vision du Monde. Un jour, alors que je me baladais dans la capitale birmane, l’air perdue et un guide touristique à la main, un homme m’aborde « Do you work for World Vision ? ». Je lui réponds un timide « Yes », ne sachant pas trop ce qu’il me voulait.

Il m’explique alors que World Vision était venu en aide à sa famille après le cyclone Haiyan, et qu’il ne l’oublierait jamais. Du coup, il m’a fait visiter toute la ville :  un super guide touristique ! Je ne reverrai certainement jamais cet homme, mais je n’oublierai jamais cette superbe rencontre.

 

Quel est ton meilleur souvenir Vision du Monde ?

Il y en a beaucoup… mais ce serait certainement mon deuxième voyage au Sénégal en 2014. Cette fois-ci, j’y suis allée en tant que responsable des programmes.  J’y ai fait la rencontre des nouvelles équipes mais après quelques jours seulement c’était comme si nous étions de vieux amis. J’étais vraiment triste au moment de partir. Les équipes ont changé mais nous communiquons encore régulièrement. Quand je vais sur le terrain que ce soit au Sénégal ou ailleurs, je suis toujours impressionnée par « lengagement » total des équipes. C’est un mot que nous employons souvent chez Vision du Monde, mais il prend tout son sens lors de nos visites sur le terrain. Ce mot porte son lot de difficultés, de défis à relever et parfois de déceptions mais il inclut toujours la volonté d’avancer. C’est vraiment mon meilleur souvenir de Vision du Monde : cette sympathie, cet engagement, cet esprit de famille, ce sentiment « d’être ensemble » pour paraphraser mes collègues sénégalais.

 

Si tu n’avais pas travaillé chez Vision du Monde, que ferais-tu aujourd’hui ?  

Je travaillerais sans doute pour une banque pour gagner plein de sous, ou une industrie pétrolière bien polluante, je vendrais des armes et mon âme au diable, ferais de la politique pour être maître du monde !  Non, je blague…  Peut-être que j’aurais finalement passé le CAPES ou l’agrégation pour être professeur d’histoire.  Ce côté « transmission » m’a toujours attirée… Finalement, on en revient encore à Vision du Monde et à ce que nous faisons dans nos programmes : le transfert de compétences.

 

Merci à Habassou d’avoir partagé son expérience au sein de notre association !

À très bientôt.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s