En route pour l’Éthiopie avec Clotilde !

Accompagnées de 4 représentants de la Fondation Pierre Bellon, nos collègues Clotilde et Anaïs se rendent en Éthiopie pour visiter un programme de parrainage. Plongez au cœur de leurs découvertes en lisant le témoignage de Clotilde !

 

Tu as vécu ton premier voyage sur le terrain avec Anaïs au Sénégal il y a quelques mois, en quoi ce deuxième voyage était-il similaire et/ou différent du premier ?

C’était effectivement ma première fois en Éthiopie, mais j’y ai trouvé beaucoup de similitudes avec le Sénégal. Les grands marchés, les petits étalages et toujours beaucoup de monde dehors : c’est le charme de l’Afrique ! Les regards qui se posaient sur nous trahissaient l’étonnement et souvent la timidité ! Les plus timides étaient les femmes et les filles, moins habituées à se mettre en avant.

IMG_20190222_104122.jpg

Finalement, la plus grosse différence était sans doute la météo. Nous étions dans une des régions les plus chaudes du Sénégal à la fin du printemps : autant dire que les températures avoisinant les 50 degrés n’étaient pas franchement agréables ! Cette fois-ci, nous sommes partis au mois de février, et nous avons découvert une région montagneuse éthiopienne à 4000 mètres d’altitude. Les grandes vallées sont sèches et parsemées de cases de bergers aux toits de chaume, l’air est très frais et pur.

 

Quelles ont été tes premières impressions ? 

Dès mon arrivée, j’ai été marquée par la manière qu’ont les Éthiopiens de nous saluer. En signe de respect, ils serrent la main droite en soutenant leur avant-bras droit de la main gauche. Ils disent « Salam », expression qui n’est d’ailleurs pas liée au « Assalam alaykoum » prononcé dans les pays musulmans, même si c’est la paix qui est souhaitée à la personne saluée. En effet, malgré une part non-négligeable de musulmans, la majorité des Éthiopiens est chrétienne orthodoxe. Il est très fréquent de voir des images du Christ et des croix sur les bâtiments, dans la rue, et même dans les taxis !

J’ai été également très frappée par le nombre de bâtiments en construction : la région est en plein boom économique avec de très importants investissements chinois !

Lors de mon premier voyage terrain, j’avais pu rencontrer mon filleul au Sénégal, un souvenir gravé dans ma mémoire. Evidemment, je n’ai pas vécu mon voyage en Éthiopie dans le même état d’esprit mais j’ai été frappée par la beauté des éthiopiens et éthiopiennes aux visages fins.

8

 

Quel accueil vous ont réservé les équipes locales de Vision du Monde ? 

L’accueil a été très chaleureux. Les équipes étaient ravies de nous rencontrer, et nous de même. J’ai été très touchée par leur gentillesse mais aussi leur efficacité et leur dévouement incroyable. Très fiers, ils nous ont présenté les projets concernant l’hygiène, la santé, l’accès à l’eau potable, le développement économique et l’éducation.

La communication était très facile car les équipes parlent très bien anglais et sont très souriantes !

 

Quels sont les plats typiques en Éthiopie ? Qu’as-tu mangé ?

IMG_0087.JPG

 

J’ai été étonnée par le fait que de nombreux Éthiopiens mangeaient des petits morceaux de viande crue. Je n’ai pas osé y goûter. Par contre, j’ai mangé les plats typiques, composés de sortes de crêpes appelées « injeras » et de légumes et viandes en sauce. Tout est très épicé !

 

Peux-tu nous en dire davantage sur le projet Unlock Literacy ?

Bien sûr ! Le projet Unlock Literacy est une méthode d’apprentissage de lecture pour les enfants de 6 à 12 ans. Ce dispositif utilise une approche globale pour développer la lecture et la compréhension. Elle prend en compte tous les acteurs de la vie de l’enfant : ses professeurs à l’école, ses parents à la maison, et ses camarades dans les camps de lecture (endroits dédiés à la lecture à l’extérieur de l’école). A la maison, les parents sont encouragés à créer un coin lecture pour leurs enfants qui peuvent emprunter des livres au camp de lecture. Cela provoque des moments de partage et crée du lien entre parents et enfants, qui peuvent lire des histoires à leur famille qui ne sait pas toujours lire.2.jpg

Cette méthode est très ludique : elle s’adapte à l’environnement des enfants en intégrant ce qu’ils connaissent dans l’apprentissage des lettres et des mots. Par exemple, les enfants tracent les lettres dans un petit bac à sable plutôt que d’avoir une ardoise en classe.

 

4.jpgLes professeurs formés pour ce projet sont d’une efficacité exemplaire ! Leur formation très complète leur permet de s’adapter aux difficultés et aux besoins de chacun.L’initiative prend également en compte les enfants atteints d’un handicap, souvent mis de côté par les communautés qui peuvent parfois considérer le handicap comme une malédiction. Les parents d’enfants handicapés sont sensibilisés à l’importance de l’apprentissage de la lecture par nos équipes locales qui leur rendent visite directement à domicile. 

Les résultats de cette méthode sont incontestables : dans tous les programmes de parrainage où elle a été mise en place, le niveau de lecture et de compréhension des enfants n’a jamais été si bon !

 

Que retiendras-tu de ce beau voyage ?

J’ai pu me rendre compte de l’impact et de l’efficacité de Vision du Monde et du réseau international World Vision auprès des communautés : belle piqûre de rappel pour comprendre à quel point notre travail est important.

L’approche de Vision du Monde est intégrée et multi-sectorielle : chaque secteur d’activité bénéficie à un autre. J’ai été bluffée de voir des enfants d’à peine 8 ans apprendre à épargner : ils investissent dans l’achat de poussins afin de vendre leurs œufs plus tard. Le plus impressionnant et touchant est qu’ils réservent une partie de leur épargne pour les enfants de la communauté atteints du SIDA. Le développement économique est ainsi lié à la santé, et on peut trouver des exemples comme celui-ci dans chaque domaine d’intervention de Vision du Monde !

Cette expérience m’a permis une nouvelle fois de vivre aux côtés des bénéficiaires et de voir le fruit du travail de Vision du Monde. 

IMG_0214

Merci à Clotilde d’avoir partagé avec nous son expérience sur le terrain et n’hésitez pas à découvrir nos programmes en Éthiopie et dans le monde !

A très bientôt.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s