Céline à Diokoul – Rencontre avec nos parrains

Nous sommes de retour dans la région de Kaffrine, au Sénégal, pour suivre les aventures de Céline. Souvenez-vous, après avoir passé plusieurs mois au siège de Vision du Monde, elle poursuit désormais son service civique auprès de notre équipe locale. Elle nous raconte ses premières semaines sur place.

Après quelques jours au bureau de Vision du Monde de Kaffrine pour prendre ses marques, Céline a enfin pu aller à la rencontre des bénéficiaires directs de nos programmes :

sur la route

Sur la route pour aller à Diokoul

« Mes premiers déplacements terrain m’ont vraiment marquée. » nous raconte Céline. « A chaque village que l’on traverse, les habitants nous saluent quand ils voient le véhicule avec le logo Vision du Monde. À notre arrivée dans un village, les enfants viennent tous vers nous, souriants, nous saluer et nous serrer la main. C’est impressionnant les premières fois, mais tellement chaleureux ».

La mission de Céline a commencé par plusieurs visites de parrains français, venus à la rencontre de leur filleul. Elle nous raconte ces moments forts : « J’ai beaucoup apprécié de les accompagner dans ce beau moment de partage qu’ils attendent généralement depuis longtemps. Ça y est, ils ont décidé de sauter le pas, après souvent plusieurs années de parrainage. Ils ont trouvé le temps, l’opportunité, les moyens…».

La rencontre entre un parrain et son filleul est toujours un moment particulier, mais pourtant chacune est unique. Céline a assisté a plusieurs visites, dont deux qui l’ont particulièrement marquée par leur différence. Pour la première famille, c’était la première visite, tandis que pour la deuxième, c’était la deuxième en seulement deux ans.

DSC09210

La Famille B. dans la classe de leur filleul

« Pour la première visite, j’ai assisté à l’étonnement des enfants face à l’enthousiasme des jeunes du village qui venaient tous à leur rencontre. J’avais l’impression de me revoir à mes débuts ici, étonnée et émerveillée en même temps par les différences avec nos sociétés occidentales. La visite était émouvante car c’était la première rencontre avec leur filleul après plus de quatre ans de parrainage. Ils appréhendaient légèrement mais ont été très satisfaits. Malgré la réserve de leur filleul, intimidé par leur présence, ils ont pu partager de beaux moments avec sa famille dont ils se souviendront. » témoigne Céline.

Famille Claudel Sénégal

La Famille C. et la famille de Nafy réunis à nouveau

« Pour la visite de la seconde famille, qui se rendait sur place pour la deuxième fois, tout cela était très différent. Bien qu’ils aient constaté une certaine réserve lors de leur première visite un an auparavant, ils étaient tous très impatients de revoir la famille de leur filleule. Cette deuxième rencontre a été encore plus forte en émotion. Pendant les deux jours de visite, la complicité entre Stéphanie et sa filleule Nafy était flagrante. Désormais, un véritable lien s’est créé entre les deux femmes ».

À travers ces visites, Céline a pu constater la très bonne implantation de Vision du Monde au sein des communautés : « Ces visites ont été aussi l’occasion pour moi de réaliser concrètement l’impact des actions de Vision du Monde sur le terrain. C’est à ce moment précis que ma mission et ma présence ici ont pris tout leur sens ».

Céline à Kaffrine

Vous souhaitez en savoir plus sur le parrainage ?

Tout comme Sokhna, Mamadou et Badara, plein d’autres enfants au Sénégal attendent d’être parrainés ! 


Découvrir d’autres portraits d’enfants

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s