Suivez nos actions en Mongolie avec Emilie

Après Michael, c’est au tour d’Emilie de nous livrer ses impressions suite à son voyage à Bor-Undur.
Vous l’aviez déjà suivie lors de son voyage au Liban, aujourd’hui, elle vous fait découvrir la Mongolie…

DSC_0078

Emilie et Michael à la rencontre des familles

  • Quel est ton rôle au sein de Vision du Monde ?

« Je suis chargée de programmes chez Vision du Monde depuis 1 an. Je travaille en collaboration avec les équipes locales pour m’assurer que les projets sont cohérents avec nos stratégies et qu’ils auront un impact durable.
Je développe également de nouveaux projets et je m’occupe du suivi et de la bonne réalisation de nos programmes.

  • Pourquoi ce voyage en Mongolie ?

« D’une part, pour faire le suivi de nos programmes, s’assurer que tout se passe bien.
D’autre part, pour participer aux ateliers de lancement du nouveau projet co-financé par l’Union Européenne, pour que le rôle et les responsabilités de chacun des partenaires soient bien compris par tous. »

  • Quelles ont été tes premières impressions sur place ?

« Dès l’arrivée en Mongolie, les particularités de ce pays sautent aux yeux. Avant d’arriver à la capitale, Oulan Bator, c’est le vide, il n’y a que quelques habitations. A Oulan Bator, c’est la pollution, les immeubles et les bouchons. On a beau être prévenu, ces deux extrêmes sont vraiment étonnants.
J’ai aussi été très surprise car, malgré le froid, beaucoup de gens sont dehors, comme si de rien n’était. »

 

 

  • En quelques mots, en quoi consiste ce nouveau projet ? 

« Le projet vise à augmenter les sources de revenus des familles vulnérables de Zavkhan. Cette province très isolée, est l’une des plus pauvres et la plus froide de Mongolie.

Ce projet consiste donc à :

  • Renforcer les capacités des associations locales afin qu’elles puissent aider les communautés vulnérables.
  • Faire entendre les besoins et requêtes des communautés et des associations.
  • Soutenir les groupes de producteurs locaux en leur fournissant l’équipement nécessaire et en les formant en coopérative.
  • Appuyer les ménages notamment grâce à l’accès à l’épargne et à des formations professionnelles.

Ce que nous apportons à Vision du Monde, c’est notre expertise et notre approche en mobilisation communautaire et en développement économique. »

  • Quelles actions as-tu menées sur place ?

« J’ai rencontré les équipes de Vision du Monde au siège et sur le terrain. J’ai également rencontré les partenaires, bénéficiaires et autres acteurs locaux, pour comprendre leurs besoins, leurs problématiques et ce que pouvait leur apporter Vision du Monde. »

  • Quels sont les objectifs sur le long terme ?

« À la fin de ce projet, les 1000 familles soutenues devraient avoir soit des revenus plus élevés, soit plus de sources de revenu, ce qui leur assure une meilleure stabilité. L’objectif est de rendre les familles autonomes, afin qu’elles puissent subvenir à leurs besoins.
Les groupes de producteurs, associations et autorités locales travailleront ensuite ensemble pour améliorer la situation économique des familles. »

  • As-tu rencontré des difficultés durant ce voyage ?

« L’une des difficultés qui a rendu ce voyage nécessaire, mais qui a également compliqué son déroulement, est que très peu de Mongols parlent anglais, donc la communication est moins fluide. La langue maternelle est le mongol, la deuxième langue est le russe. »

  • Qu’est-ce qui t’as le plus marqué durant ce séjour ?

« La générosité des gens. Je suis allée rencontrer des familles au milieu de rien, qui n’avaient que leur yourte pour les héberger et servir d’atelier. Non seulement nous étions toujours chaleureusement accueillis avec du lait et à manger, mais en plus, plusieurs ont tenu à nous offrir quelque chose de leur production, pour nous remercier du déplacement et de l’aide à venir. »

P1040142

Moment de partage avec une famille

  • Un petit mot pour finir ?

« Merci à tous ceux qui soutiennent nos actions en Mongolie. Continuez de nous soutenir ! Le développement économique est le meilleur moyen d’autonomiser les familles. »

Merci à Emilie pour son témoignage, et à très bientôt pour plus d’actualités !

En bonus : Une photo d’Emilie et Michael en costume traditionnel Mongol.

P1040310

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s