Vision du Monde au Myanmar, rencontre avec les enfants soldats

Vision du Monde soutient depuis 2009 les enfants de Birmanie : c’est à travers le programme de parrainage de Dagon Seikkan que l’association vient en aide à près de 73 000 personnes.

Sandrine, responsable de la communication et des partenariats d’entreprises chez Vision du Monde est partie au Myanmar à la rencontre d’anciens enfants soldats pour comprendre leur histoire. Elle nous raconte son voyage.

ecole-primaire-credits-wv-myanmar

Les enfants à l’école primaire de Dagon Seikkan

« Rangoun, ancienne capitale, est une ville conviviale. Les passants s’arrêtent pour déjeuner ensemble, les communautés se côtoient. Le quartier bangladeshi avoisine le quartier chinois… Cette atmosphère vivante contraste avec les façades délabrées des bâtiments. On peut voir qu’ils étaient autrefois majestueux mais ils ont été si peu entretenus durant les années de dictature militaire, qu’ils sont aujourd’hui abandonnés.

Nous sommes allées à la rencontre d’ex enfants soldats ayant servi dans l’armée birmane. Ces jeunes garçons, aujourd’hui démobilisés, ont été pris en charge par Vision du Monde. L’association leur permet de retourner à une vie civile et les aide à se reconstruire.

Nous avons notamment eu l’opportunité d’échanger avec 4 ex enfants soldats et la famille de certains d’entre eux. Tous ont témoigné de leur parcours avant, pendant et après les mois passés au sein de l’armée. Les parents nous ont raconté la difficulté de rester des jours et des jours sans nouvelles de leur fils.

enfants-soldats-credits-wv-myanmar

Moe Oo et ses papiers militaires

Chacun de ces récits m’a profondément touchée. Je garde un souvenir particulier de Moe Oo. Ce jeune garçon a été recruté par l’armée birmane à 17 ans. Accompagné de sa maman lors de notre rencontre, il a été très impacté, physiquement et moralement par les mois passés au combat. Depuis sa démobilisation, Vision du Monde, en Birmanie, l’aide à financer ses frais médicaux car il doit faire face à de graves soucis de santé. Pour lui le retour à une vie civile ne se fait pas sans difficultés… ». Découvrez l’article de la journaliste Rozenn Le Carboulec qui accompagnait Sandrine lors de ce voyage : cliquez ici.

 

« J’ai aussi eu la chance de me rendre au sein du programme de développement de Vision du Monde à Dagon Seikkan. J’ai donc pu visiter un Centre de la Petite Enfance et une école primaire équipés grâce à la générosité des marraines et parrains français !

Les instituteurs de l’école primaire m’ont raconté le fonctionnement de l’établissement et m’ont présenté les cours informels qu’ils proposent aux enfants non scolarisés. J’ai visité les classes et rencontré les élèves. Les locaux et le matériel sont bien entretenus et en bon état mais les enfants auraient besoin de jeux supplémentaires pour la cours de récréation.

ecole-primaire-1-credits-wv-myanmar

Sandrine, lors de sa visite à l’école primaire

La qualité des infrastructures, les équipements et le matériel des centres de la Petite Enfance qui accueillent les enfants de 3 à 6 ans sont remarquables. Malheureusement ces centres sont en nombre insuffisant pour permettre à tous les apprentis écoliers de s’y rendre. Il est important de poursuivre la construction de ce type de structures pour que les plus jeunes ne soient pas laissés de côté.

La scolarisation et l’éducation sont des enjeux majeurs au Myanmar. Les années de dictature militaire ont eu un impact très important sur la scolarisation. C’est toute une génération qui n’a peu ou pas eu accès à l’école. Aujourd’hui la situation a changé mais beaucoup reste à faire… »

Une anecdote qui fait chaud au cœur !

« Alors que nous nous rendions pour dîner dans un restaurant, nous avons eu la surprise, d’être accueillies par des jeunes entre 10 et 15 ans qui servaient en salle et s’activaient aux fourneaux. Tout était absolument délicieux et au moment de partir nous avons tenu à les féliciter et échanger avec eux. Ils nous ont expliqué dans un très bon anglais qu’ils étaient des ex enfants des rues auxquels Vision du Monde, en partenariat avec Linkage, une ONG locale, offrait une formation en cuisine ! »

Pour répondre aux défis de scolarisation des enfants et de cohabitation des différentes communautés, nous avons besoin de vous ! Parrainez maintenant un petit birman :

adopter un enfant au myanmar joli.jpg

Vous souhaitez en savoir plus sur notre ONG ?

Suivez nous sur nos réseaux sociaux :

 2016_instagram_logo logo_facebooknew_twitter_logo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s