Urgence au Mali … vue de l’intérieur

HabassouLe Mali connait actuellement un conflit important et une crise humanitaire majeure. Vision du Monde lance une campagne de collecte de dons d’urgence pour venir en aide aux familles démunies.

Habassou, responsable des programmes de développement de Vision du Monde France, nous explique la gestion de cette crise et la décision d’une campagne de collecte de fonds.

Comment as-tu appris qu’un conflit éclatait au Mali ?

J’ai suivi avec attention l’évolution de la situation au Mali. Quand j’ai appris dans les médias que nous allions intervenir militairement, j’étais très inquiète. Je craignais que le Mali ne s’engage dans un conflit long, avec des conséquences dramatiques pour les femmes, les enfants et la pérennité de nos programmes.

Quelle a été ta première réaction ?

J’ai tout de suite contacté nos collègues au Mali pour savoir s’ils allaient bien ! J’étais inquiète pour leur sécurité et leur ai transmis tout notre soutien. Ils m’ont vite rassurée en m’informant qu’ils étaient en sécurité et que les enfants et les familles des programmes de parrainage de Baoulé et de Koodugu n’étaient pas touchés pour le moment par le conflit. Ils sont assez confiants pour l’avenir et sont rassurés par l’intervention de l’armée française.

Quelles sont les mesures à prendre au niveau humanitaire dans ce type de situation ?

Il faut agir très vite ! Mon principal travail est de collecter de l’information auprès de nos collègues sur le terrain et plus particulièrement auprès du Responsable des opérations Vision du Monde à Bamako. Nous devons identifier quels sont les besoins sur place, quelles sont nos prochaines actions pour soutenir les populations les plus vulnérables dans cette crise. Les équipes sur place au Mali évaluent les besoins, et nous décidons ensemble si une collecte urgente de dons est nécessaire pour faire face à la crise. Ici, elle est plus que nécessaire ! Les ressources ne sont pas suffisantes pour secourir les familles et les enfants déplacés par le conflit, et le Mali a plus que jamais besoin de notre aide.

Les programmes de Koodugu et de Baoulé sont-ils touchés ?

Non, les enfants de Koodugu et de Baoulé ont la chance de ne pas être directement touchés par le conflit, ces deux programmes de parrainage se trouvant plutôt dans la partie Sud du pays. En revanche, plus de 220 000 personnes démunies ont été forcées de fuir le nord du pays. Il s’agit principalement des femmes et d’enfants. Pour le moment, ce sont les mécanismes de solidarité qui priment. Mais dans les prochains jours ou semaines, étant donné le nombre de déplacés, il va falloir intervenir et aider à loger, soigner et nourrir ces familles…Nous travaillons également avec le Programme Alimentaire Mondial pour l’aide alimentaire et coordonnons étroitement nos actions avec d’autres organismes internationaux comme l’UNICEF.

Concrètement, quelle aide allons-nous apporter à ces familles aux déplacées ?

Nous allons fournir des biens de première nécessité aux familles de déplacés qui sont obligées de fuir en laissant tout derrière eux ! Denrées alimentaires, kits d’hygiène, ustensiles de cuisines, vêtements, abris provisoires… Nous allons également sensibiliser les familles pour protéger les enfants, en les informant sur les risques d’enrôlement comme enfants soldats et dans les mines.

Cela fait 30 ans que nous travaillons avec le Mali pour aider les enfants à bien grandir. Aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin de votre aide pour aider les familles à survivre à cette crise. Merci pour votre soutien.

UrgenceMaliblogban

One thought on “Urgence au Mali … vue de l’intérieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s