Brian au Sénégal : au coeur du programme de Diokoul

Brian nous raconte son expérience au Sénégal où il a passé trois mois, en contact direct avec l’équipe locale et les familles des différentes communautés.

Mon départ pour Diokoul, un programme Vision du Monde au Sénégal

J’ai commencé à travailler chez Vision du Monde au service Finance et Administratif pour un stage. Je suis ensuite parti 3 mois sur le terrain, au Sénégal, comme chargé de programme de Diokoul.

Le programme de Diokoul  se situe au centre ouest du Sénégal et existe depuis 2006. Il y a aujourd’hui plus de 1 700 enfants parrainés. Il y a, dans la communauté rurale de Diokoul, plus de 21 000 habitants qui font partie du programme, répartis sur 33 villages, sur plus de 270km².

L’action de Vision du Monde à Diokoul se concentre essentiellement sur l’éducation et la santé.

Le trajet entre Dakar, Kaffrine et Diokoul : une aventure !

Ce que beaucoup de personnes ignorent, c’est que les routes sont pour la plupart quasiment impraticables. Il faut compter à peu près 5h de route pour faire 250km. Pour vous donner une idée, j’ai mis 5h pour faire Paris-Dakar, et 5h pour faire Dakar-Kaffrine ! J’ai alors mieux compris pourquoi le courrier ou les colis mettait parfois du temps à arriver dans les familles.

Route Sénégal

Route Sénégal 2

Sur la route de Dakar à Kaffrine

Mes missions sur place

J’avais comme mission principale d’assister le responsable du programme de développement de Diokoul. J’ai pu ainsi observer et comprendre le développement de projets spéciaux financés par Vision du Monde ou encore les moyens de faciliter la communication avec le bureau français.

Une autre de mes missions était de soutenir le travail des facilitateurs de développement, comme par exemple le suivi des activités. Les facilitateurs de développement sont des représentants de Vision du Monde qui assurent la mise en place des différents projets au sein de la communauté dont le parrainage.

Réunion à Diokoul

Réunion avec la communauté de Diokoul

Ils ont marqué mon séjour …

J’ai rencontré tellement de personnes marquantes lors de mon séjour au Sénégal, il m’est difficile de n’en choisir que quelques-unes…

Tout d’abord Michel, le chauffeur du programme de Diokoul. Il a été la première personne de Vision du Monde Sénégal que j’ai rencontrée. Un homme incroyablement chaleureux et accueillant. Avec lui, J’ai découvert ce qu’est la « teranga », c’est à dire l’hospitalité sénégalaise.

Wilfried, mon colocataire et responsable informatique, est devenu un grand ami et m’a fait découvrir les richesses de son pays, ses traditions, sa culture et sa gastronomie.

Albert, le responsable du programme de Diokoul, a fait preuve d’une immense générosité et de beaucoup d’attentions à mon égard. Il a tout mis en œuvre pour que je me sente parfaitement bien tout au long de mon séjour.

Albert, responsable programme Diokoul

Albert, Responsable du programme de Diokoul

Ma visite à Diokoul : un souvenir marquant !

Ma première visite à Diokoul a été l’événement le plus marquant de mon séjour, cela restera un souvenir inoubliable ! J’ai passé une journée entière à Diokoul pour le suivi des activités. Malgré des heures de routes éprouvantes pour aller dans chaque village de la communauté rurale, j’ai toujours été accueilli de façon exceptionnelle. Les gens me réservaient systématiquement et de façon très naturelle un accueil extrêmement chaleureux et convivial.

Pour les enfants du village, j’étais une véritable attraction ! Tous se rassemblaient autour de moi, et chacun m’invitait dans sa famille pour un repas ou simplement boire un thé (attaya).

Enfants de Diokoul

Un « Toubab » à Kaffrine : « Attraction du village » pour les enfants

La nourriture sénégalaise me manque !

En trois mois, j’ai eu la chance de découvrir quasiment tous les plats sénégalais.

J’ai notamment beaucoup apprécié le Yassa, la Soupoukanja, ce qui signifie ‘sauce au gombo’, le Thiou, le Tiéré, un couscous sénégalais, le Lakh, un délicieux dessert, et le Tcheb bou djen, le plat national, traduisez ‘riz au poisson’. Mais pour moi, le plat qui a remporté la palme haut la main est le Mafé, un plat à base de viande et de riz, avec une sauce à l’arachide, délicieuse !

Bref, je suis devenu un fan de la nourriture sénégalaise🙂

Préparation plat sénégalais

Des enfants aident à la préparation d’un plat sénégalais

23 thoughts on “Brian au Sénégal : au coeur du programme de Diokoul

  1. J’ai passé une journée avec ma filleule au mois de Novembre et je reconnais là des personnes que j’ai rencontrées, vraiment tous charmants et attentionnés à notre égard, une journée fabuleuse, des gens très attachants, je n’ai qu’une hâte c’est d’y retourner !

  2. Depuis que je lis les messages sur le blog, j’attendais avec impatience de trouver enfin des nouvelles de DIOKOUL. C’est aujourd’huir chose faite et j’ai plaisir de constater que nous sommes tous marqués par notre passage dans ce village. Je compte bien y retourner aussi et avec le recul, je sais pouvoir profiter encore plus de cette prochaine visite. J’ai moi aussi adopté le Sénégal et j’en parle beaucoup autour de moi. A quand une rencontre entre parrains marraines de ce programme, il y a tellement à partager !
    Chantal DUPAQUIER

  3. Bonjour,
    Il est vrai que cela nous semble long d’être sans nouvelle, ne pas recevoir de courrier. Mais, il est clair qu’il faut comprendre que les équipes de Vision de Monde doivent s’adapté aussi aux conditions météo, mobilité etc…
    Je remercie l’ensemble des équipes.
    Merci pour les commentaires de Brian.. je vais être  »gourmande » mais il faut nous en raconté plus sur le pays, les programmes etc..
    J’espère pouvoir aller à Diokoul et à Mabo pour les deux enfant s et leurs famille que je parraine.
    Je suis dans le Sud Ouest et c’est avec plaisir que je participerai a une rencontre entre parrain – marraine.
    Au plaisir

    • Moi aussi j’aimerais bien rencontrer des parrains et marraines du programme de Diokoul dans ma région. Le sud ouest c’est grand mais je viens facilement sur Toulouse (je suis près de Perpignan) il y a peut-être moyen d’organiser un RDV dans ce secteur s’il y a d’autres personnes interressées ?

      • Bonjour Chantal, nous parrainons nous aussi un petit garçon du programme de Diokoul et nous habitons près de Montpellier, nous avons dans l’idée de nous y rendre un jour prochain. Ce serait un plaisir de partager vos impressions sur le voyage.

      • bonjour Aurore,
        c’est avec grand plaisir que je partagerai mes impressions avec vous, quand il s’agit du sénégal, je suis intarrissable … je vous propose donc de me contacter directement sur mon adresse mail dupaquier.chantal@orange.fr pour que nous puissions échanger nos numéros de téléphone. à très bientôt

  4. °Bonjour a tous ,
    Je suis parrain d’une adolescente dans le village de Mabo.J’ai participé dernièrement a Paris a une rencontre entre parrains et marraines du Sénégal et j’ai apprécié ce moment de convivialité pour en savoir un peu plus sur le lieu de notre engagement avec cette communauté.Je souhaiterais lire des commentaires sur Mabo ,voir éventuellement des vidéos.Quand a un éventuel séjour dans ces lieux qui nous attirent, ,je le concevrais bien en compagnie d’autres parrains et marraines.Et une dernière question géographique:quel est la distance entre mabo et diokoul?Je n’arrive pas à les situer sur la carte.
    Bien cordialement à tous.

  5. Daniel Diyombo de Word Vision Sénégal
    Je me sens trés encouragé par ces commentaires.Merci aux parrains et marraines .De passage à Paris en debut Mars, je serais heureux de partager avec mes collègues de France les experiences agréables que nous vivons avec des progrès significatifs sur le bien etre des enfants à Diokoul avec l’appui des leaders religieux.

  6. Bonjour à tous,
    Marraine d’un enfant de Diokoul, nous étions les premiers parrains à faire le voyage
    en 2010 et nous pensons y retourner en novembre prochain au départ de la Somone
    Si d’autres personnes désirent passer un jour à Diokoul nous pourrions peut-être choisir la même date afin de faciliter l’organisation de notre visite au village ?

  7. Bonjour à tous,
    Je suis moi aussi marraine à Diokoul, l’idée d’organiser avec d’autres personnes une visite à Diokoul est alléchante. En ce moment c’est peut-être un peu difficile dans ces coins reculés du Sénégal? L’avenir nous le dira.

  8. Bonjour,
    Je suis une nouvelle marraine d’une petite fille à Diokoul.
    J’aimerais correspondre avec d’autres parrains et marraines qui se sont rendus là bas afin de mieux connaître l’endroit et la vie das le village.
    J’espère avoir vite de vos nouvelles et je vous en remercie d’avance

    • Bonjour Dominique,

      Vous pouvez échanger sur Facebook avec nos autres parrains qui seront ravis de partager leur expérience avec vous.

      Vous pouvez également rejoindre le groupe Facebook des parrains qui parrainent dans le même pays que vous.

      Enfin, nous organisons régulièrement des soirées Vision du Monde dans toute la France, n’hésitez pas à venir nous rencontrer !

      A votre disposition pour d’autres questions🙂,

      Cordialement,
      Pierre-Emmanuel de Vision du Monde

  9. Bonjour
    L’espace parrains et marraines du Sénégal est il actif? Car j’ai fait ma demande d’adhésion et personne ne répond? J’en ai informé le siège de vision du monde afin que nous puissions en tant que nouvelles marraines et nouveaux parrains bénéficier de cet outil de partage. Il en est de même pour les espaces du Bangladesh et de l’Ethiopie.
    Dommage.
    Je marraine pour ma part quatre jeunes filles au Mali, Sénégal, Ethiopie et Bangladesh.
    Cordialement
    Bénédicte

      • Bonjour
        J’ai bien reçu et active le lien pour accéder aux différents sites Facebook. Le problème se situe plus au niveau de l’administration de chacun de ces comptes Facebook puisqu’à ma demande de rejoindre chacun de ces groupes avec un message circonstancié je n’ai reçu aucune acception ni même réponse en retour. Cela constitue à mon sens un profond axe d’amélioration si vous disposez au sein de Vision du Monde d’un plan d’amélioration Qualité pour les bénéficiaires que sont les parrains et marraines. Je dois dir que cela génère après une incompréhension un profond mécontentement car cet outil n’est tout simplement pas à l’image de ce qu’il devait être : un outil de partage et un réseau social efficace.
        Cordialement

      • Bonjour,
        Le lien d’activation envoyé est celui de votre espace parrain. Nous n’avons pas la main sur les pages facebook des différents programmes, seulement sur celle de Vision du Monde. Les administrateurs des autres pages sont des parrains de ces différents programmes. Notre service relation donateurs revient vers vous dans les plus brefs délais.
        Nous vous souhaitons une bonne journée.
        Deborah de Vision du Monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s