Des nouvelles du Mali avec Chance Briggs, directeur de Vision du Monde Mali

Baoulé

Déjà frappé par une crise alimentaire qui touche 3,5 millions de personnes, le Mali a connu fin mars un coup d’état militaire qui rend encore aujourd’hui la situation politique instable. Suite à ces évènements, vous avez été nombreux à nous poser des questions sur la situation dans le pays et plus particulièrement dans notre programme de Baoulé. Malgré des difficultés à communiquer avec nos équipes de terrain, nous vous avons informé autant que nous le pouvions de l’évolution  de nos actions sur place auprès des enfants et de leur famille.

Chance BriggsPrès de 3 semaines après la réouverture de nos bureaux sur place, nous pouvons aujourd’hui vous apporter plus de détails sur la situation passée. Nous vous proposons aujourd’hui de revivre ces événements de l’intérieur à travers le journal de bord de Chance Briggs, directeur de Vision du Monde au Mali.

21-22 mars : 

Dans un calme relatif, le Mali subit un coup d’état. La situation entraîne de nombreux effets et l’incertitude règne dans le pays.

22-28 mars : 

Les équipes de Vision du Monde évaluent la situation. L’équipe de management de crise s’active quotidiennement pour évaluer les conditions de sécurité des programmes de parrainage.

3 avril : 

Des rumeurs circulent sur l’avancée des rebelles vers le sud (où se situent la majorité de nos programmes). 9 critères d’insécurité sur 11 sont atteints, nous décidons de fermer nos bureaux et de rapatrier nos expatriés en lieu sûr. Nous prenons aussi la décision de déplacer notre matériel (camions, 4X4, motos, matériel de forage de puits, ordinateurs) vers le Niger et le Ghana pour les mettre en sécurité.

3-12 avril : 

Alors que les expatriés ne sont plus au Mali, les collègues nationaux de Vision du Monde Mali continuent de suivre l’évolution de la situation et d’apporter leur aide aux familles victimes de la crise alimentaire.

13 avril : 

Les critères d’insécurité étant revenus à la normale, la décision est prise d’autoriser le retour des expatriés ainsi que le matériel déplacés au Niger et au Ghana.

13 avril-3 mai : 

Alors que les bureaux restent officiellement fermés, les équipes de Vision du Monde Mali travaillent quotidiennement à évaluer les risques et à redéfinir les procédures de sécurité.

3 mai : Nous ré-ouvrons officiellement les des bureaux de Vision du Monde au Mali.

Aujourd’hui, la stabilité politique n’est pas encore rétablie au Mali. Les rebelles continuent de se livrer à des luttes intestines pour garder ou reprendre le pouvoir. Cependant comme le précise Chance Briggs, cela n’empêche pas Vision du Monde de rester plus que jamais engagé « pour répondre aux besoins des populations en apportant notre aide en priorité aux familles les plus vulnérables et notamment aux enfants les plus touchés par la pénurie alimentaire ».

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s